Habitude Mieux Vivre
Simplifiez Votre Quotidien Pour Vivre Vos Rêves

Dix manières de combattre le stress au travail

Le stress au travail est un des plus grands défis de notre monde économique moderne. La santé mentale est devenue une préoccupation majeure pour les ressources humaines, et il est grand temps de se poser les bonnes questions. Cependant, si vous avez l’impression qu’on ne fait pas assez d’efforts sur le sujet dans votre entreprise, il est temps de prendre soin de vous.

Nous allons voir dans cet article 10 manières de combattre le stress au travail. Il est le résultat d’un défi proposé par le blog « La Qualité Au Carré » qui propose un événement interblogueur sur le sujet. N’hésitez pas à le visiter pour en savoir plus.

1. Posez vos limites

La première chose que vous devez faire pour combattre le stress au travail, c’est d’en limiter la source. Est-ce qu’il vous arrive souvent de reprendre la charge de travail de votre supérieur, ou d’accepter des situations injustes à contrecœur, car « c’est pour le travail » ?

Ce n’est pas sain. Sur le long terme, vous allez regretter ces décisions. Cessez de vous « sacrifier » pour une entreprise qui ne vous le rendra jamais, peu importe ce que vous croyez ou ce que l’on vous promet. Faites des efforts, certes. Mais faites-vous surtout respecter !

Vos collègues et votre hiérarchie doivent être conscients de vos limites, et pour ça il est nécessaire que vous soyez ferme avec vous-même. Déterminez clairement ce que vous voulez et vous pouvez faire ou ne pas faire. C’est la seule manière de garder un équilibre psychologique correct sur le long terme.

Si malgré vos efforts et votre communication claire vous n’obtenez pas le respect qui vous est dû, et que vous collèges ou votre hiérarchie ne comprennent pas lorsque vous posez vos limites, peut-être est-il temps de changer d’environnement. N’hésitez pas à quitter un environnement de travail toxique, cherchez un autre job !

2. Apprenez à utiliser l’état de flow

Rien de mieux pour s’isoler du stress et améliorer sa productivité qu’utiliser l’état de flow à son avantage. De quoi s’agit-il ? Si vous souhaitez en savoir plus, j’ai un article complet consacré à ce sujet. Mais voici la définition en quelques mots.

En psychologie positive, le flow — mot anglais qui se traduit par flux —, ou la zone est un état mental atteint par une personne lorsqu’elle est complètement plongée dans une activité et qu’elle se trouve dans un état maximal de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans son accomplissement. Fondamentalement, le flow se caractérise par l’absorption totale d’une personne par son occupation.

Flow (psychologie) – Wikipédia

Pour faire simple, plonger dans l’état de flow permet de démultiplier la motivation, la créativité ou l’apprentissage, et peut réduire de moitié le temps nécessaire pour passer d’un niveau débutant dans un domaine donné à celui d’expert. Sans parler de bien nombreux autres avantages.

Prenez le temps de comprendre que quoi il s’agit ainsi que des différentes manières dont vous pouvez le déclencher. C’est un excellent remède au stress ambiant.

3. Prenez une bonne posture

Et si je vous disais que votre simple posture peut avoir un impact énorme sur votre sensibilité au stress et à la fatigue ? En effet, la manière dont vous orientez votre menton peut renforcer ou affaiblir votre sensation de fatigue. J’ai même rédigé un article complet sur le sujet !

Si vous ressentez de la fatigue en journée, essayez de garder votre regard et votre menton vers le haut pendant 15 secondes. Votre sensation de fatigue va disparaître, c’est presque magique. Il est important de garder ce concept à l’esprit alors que nous utilisons principalement des ordinateurs portables, tablettes et smartphone orientant notre regard vers le bas, et nous faisant prendre l’exacte posture opposée. C’est-à-dire cette qui renforce la sensation de fatigue.

Bien sûr, cela ne remplace pas une bonne nuit de sommeil, et votre qualité de sommeil influence grandement votre résistance au stress au travail. Il est donc primordial de se pencher sur le problème de la qualité de sommeil au-delà d’utiliser une simple astuce pour ne pas ressentir la fatigue. Mais votre posture influence également votre confiance en vous, et votre capacité à résister au stress.

Dès lors, veillez à adopter une bonne posture. Dos droit, épaules en arrière et menton vers le haut. Si vous passez beaucoup de temps sur un ordinateur, n’hésitez pas à utiliser des accessoires pour vous assurer que votre écran est à la hauteur de vos yeux, ce qui vous fait prendre naturellement une meilleure posture. C’est d’ailleurs le sujet d’un autre article !

4. Prenez soin de votre santé mentale

Si la source de votre stress au travail n’est pas externe, mais qu’elle naît de votre propre esprit, il est bon d’analyser la source de votre mal. Si le stress vient principalement d’une voix intérieure, il peut-être intéressant de consulter un psychologue pour analyser d’où vient ce discours intérieur qui est si dur avec vous.

Mais ce n’est pas la seule chose qui peut vous convenir ! Une des manières les plus efficaces de gérer des pensées parasites est de pratiquer la méditation. Comme chaque activité, c’est une habitude qui est de plus en plus efficace au plus on la pratique.

Commencez par des méditations guidées avec des vidéos YouTube ou des applications comme Headspace ou Petit Bambou par exemple. Puis essayez de mettre en pratique régulièrement les enseignements de ces méditations lorsque vous ressentez du stress. C’est une des méthodes les plus efficaces pour faire partir les pensées parasites, et identifier rapidement le stress avant qu’il ne nous blesse. Je te présente également d’autres outils dans un article dédié : Comment prendre soin de son esprit ?

5. Vérifiez votre organisation

Une des plus grandes sources de stress dans votre travail peut venir de votre organisation personnelle. Si vous n’avez pas de système d’organisation ou pire, que vous en avez un dans lequel vous ne pouvez pas avoir confiance, vous êtes condamnés à vivre dans un stress permanent.

Il est possible que l’entreprise dans laquelle vous travaillez propose un outil tout-en-un, mais si vous n’arrivez pas à travailler avec confiance dans cet outil, il peut parfois être intéressant d’avoir votre propre système en supplément de ce qui est en place.

Je vous invite à lire mon livre « De Débutant à Sorcier de la Productivité » pour en apprendre plus sur différentes méthodes d’organisation, et l’utilisation d’outils appropriés. Vous pouvez l’obtenir gratuitement au format PDF en remplissant le formulaire suivant ou en vous rendant sur cette page.

6. Développez des (bonnes) habitudes

Si le nom de ce site est « Habitude Mieux Vivre », ce n’est pas pour rien. Les habitudes sont les piliers de notre quotidien. En effet, lorsque l’on subit la difficulté ou le stress du quotidien, nos habitudes sont des réflexes sur lesquels on peut se reposer afin d’arriver au bout de sa journée !

Nos habitudes sont la somme des comportements que l’on applique par défaut au quotidien. Dès lors, il est important d’avoir une majorité de bonnes habitudes et de bons fonctionnements pour adopter un comportement positif lorsque l’on est exposé au stress. Ce qui pourra avoir comme effet de réduire ce dernier.

Prenons l’exemple du grignotage ou de la cigarette. Le fait de compenser le stress par ces activités a un effet néfaste sur notre corps qui doit faire face à un stress chimique et physique en plus du stress psychologique pour lequel il devait déjà faire face. Si on remplace ces habitudes néfastes par une habitude positive (une courte méditation de 5 minutes par exemple, ou une marche de 15 minutes par exemple), les effets du stress au travail seront largement atténués.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, je vous invite à lire l’ouvrage de référence « Atomic Habits » donc je propose le résumé ici.

7. Déconnectez du travail

Au sujet des bonnes habitudes, il est intéressant de développer celle de quitter votre travail correctement. Combien de fois rentrez-vous à la maison tout en réfléchissant à tous ces problèmes qui ne sont pas résolus dans votre travail ? Il existe un rituel simple qui vous permet de laisser ces problèmes au bureau pour vous concentrer sur votre vie personnelle uniquement une fois rentré chez vous.

Lorsque vous avez décidé de terminer votre journée de travail, évitez de simplement éteindre votre ordinateur et partir. Dédiez quelques minutes à un rituel qui vous permet de laisser votre journée de travail derrière vous. Cela, peut-être une habitude de journaling, rédiger une to-do list pour le lendemain, ou encore simplement le fait de ranger votre bureau.

Ma pratique personnelle consiste à noter dans mon système ce que j’ai fait et ce que je laisse en suspend dans mon projet, ainsi que les prochaines étapes à effectuer lorsque je le reprends. Cela me permet de savoir exactement où j’en suis lorsque je le reprends et surtout d’avoir la certitude qu’il existe une note des choses à faire quelque part, ce qui évite d’avoir ces pensées qui tournent en boucle dans mon esprit. Je laisse le stress au travail derrière moi.

Ensuite, j’éteins mon ordinateur, je repousse mon clavier au pied de l’écran ainsi que la souris, et je m’assure que mon bureau est propre et dégagé. Ce rituel permet de signaler à mon cerveau que la journée est terminée, et que je peux désormais laisser le travail derrière moi jusqu’au lendemain !

8. Supprimez (la majorité de) vos notifications

Bien évidemment, cette méthode et ce rituel ne fonctionnent que si vous avez une discipline stricte concernant vos notifications. J’ai rédigé un article complet à ce sujet, où je vous explique les raisons neurologiques du danger que représente les notifications ainsi qu’une méthode étape par étape pour mieux les gérer dont je vous recommande la lecture.

Mais pour résumer simplement le problème principal des notifications dans le contexte du stress lié au travail, il est évident que vous ne pouvez pas réellement laisser votre travail derrière vous si vous êtes en permanence connecté à celui-ci, y compris pendant vos temps de pause ou dans votre vie privée.

Dans un premier temps, il est nécessaire de faire un grand ménage et de supprimer un maximum de notifications. Ce n’est pas tant une histoire de « est-ce que je supprime », mais bien « est-ce que j’autorise ». Soyez sans merci et laissez le moins d’applications possible vous laisser le droit de vous interrompre.

Prenez le temps de vous renseigner sur l’utilisation des « modes de concentration » de votre iPhone (mode Focus sur Android), afin de filtrer certaines notifications et les limiter à un contexte spécifique, y compris les appels et les messages. Le fait d’être toujours atteignable ne fait pas de vous un meilleur travailleur, bien au contraire. Remémorez-vous le premier élément de cette liste : posez vos limites.

9. Soyez attentif à votre alimentation

Je suis loin d’avoir l’alimentation la plus saine et équilibrée possible, c’est d’ailleurs un des axes que je souhaite améliorer dans mon quotidien. Cependant, je peux vous faire le retour de multiple expérience que j’ai fait ces dernières années.

S’il y a bien quelque chose qui a influencé largement mon humeur et ma capacité d’attention, c’est mon alimentation. Lorsque je mange trop sucré, je suis stressé et inefficace, car je suis incapable de me concentrer sur ce que je suis censé faire. Pareil si je mange trop gras.

Sans parler de ma consommation de café qui a été largement problématique pendant des années, renforçant encore plus mon insulinorésistance et provoquant des problèmes nerveux. Bien évidemment ces éléments ont une conséquence extrêmement proéminente dans le stress au travail.

Pensez à vous renseigner sur le sujet, et prenez contact avec un diététicien si vous pensez avoir besoin d’une assistance pour définir un meilleur mode de vie. Attention également aux comportements alimentaires à risques tels que la boulimie et l’anorexie. Le problème n’est pas seulement physique et je vous encourage à prendre contact avec un psychologue si ces deux mots vous font réagir. Pour avoir moi-même fait un certain travail psychologique, je peux vous assurer qu’on est mieux accompagné que seul face à ces défis.

10. Bougez !

L’alimentation seule ne suffit pas, l’activité physique est nécessaire au bon fonctionnement de votre corps. Si vous n’en faites pas, vous ne le stimulez pas correctement, ce qui peut générer du stress. À l’inverse, le sport sans alimentation équilibrée est insuffisant. Il est donc intéressant de se pencher sur les deux éléments ensemble plutôt que séparément.

Cependant, pensez quoiqu’il arrive à intégrer le mouvement dans votre routine quotidienne. Sans mouvement physique, votre corps est bien plus sujet aux symptômes du stress, et votre résistance face à ce dernier est largement moins grande.

Si vous avez besoin de donnée pour savoir si vous atteignez le minimum, je ne peux que vous conseiller l’achat d’une montre connectée. Compléter les « cercles » de mon Apple Watch au quotidien a été pendant longtemps le défi quotidien nécessaire pour me motiver à bouger de manière suffisante. Depuis que j’ai un chien, ce n’est plus le cas. Il est plus simple pour moi de balader mon chien « pour lui faire plaisir » et parce qu’il en a besoin que de faire une activité physique pour mon propre bien-être. Je suppose que ça en dit beaucoup sur ma propre psychologie !

Conclusion

Les engagements envers d’autres personnes peuvent parfois être plus efficaces pour certains que de tenir un engagement envers eux-mêmes. Dépendre de sa propre motivation pour atteindre ses objectifs et généralement voués à l’échec. N’hésitez donc pas à vous entourer de coach ou de partenaires afin de vous lancer des défis mutuellement. Cela vous permettra d’avoir le boost nécessaire pour garder une certaine discipline et atteindre vos objectifs.

Au même titre où un coach sportif ou en nutrition peut vous permettre à relever vos défis d’activité sportive et d’alimentation, un coach en productivité peut parfois être la solution à vos problèmes de productivité. Si vous avez besoin d’aide pour améliorer votre productivité personnelle, identifier quels sont vos besoins ou juste d’une aide pour atteindre vos objectifs, je vous offre une heure de coaching pour vous aider à mettre en place un plan d’action sans obligation d’achat ! Cliquez ici pour en savoir plus.

De Débutant à Sorcier de la Productivité

Pour recevoir gratuitement mon livre au format PDF, il te suffit de laisser ta meilleure adresse email ici. Tu recevras le lien de téléchargement directement dans ta boîte mail.

*Tu recevras ma newsletter hebdomadaire pouvant contenir des offres commerciales. Tu peux te désabonner à tout moment.

Table des matières

L'auteur
Recevoir mon livre gratuitement !
De Débutant à Sorcier de la Productivité

Pour recevoir gratuitement mon livre au format PDF, il te suffit de laisser ta meilleure adresse email ici. Tu recevras le lien de téléchargement directement dans ta boîte mail.

*Tu recevras ma newsletter hebdomadaire pouvant contenir des offres commerciales. Tu peux te désabonner à tout moment.

Liens rapides
Mes derniers articles
Mes dernières vidéos
Mes derniers podcasts

14 réponses

  1. Il n’y a pas de secret : pour être efficace et moins stressé, il faut prendre soin de soi. Chose que le salariat nous empêche souvent de faire d’après mon expérience. Merci pour cet article 🙂

  2. Merci beaucoup pour cet article très instructif sur la manière de combattre le stress au travail. La santé mentale est effectivement une préoccupation majeure de nos jours. Je pense qu’il faut se poser les bonnes questions pour prendre soin de soi. Merci pour cet article 👍

  3. Voici d’excellents conseils que je vais me dépêcher de mettre en oeuvre! La tête dans le guidon, on oublie parfois de relever la tête pour regarder ce qui ne va pas et trouver des solutions parfois simples! Merci pour ce partage!

    1. C’est vrai, moi même j’ai tendance à en oublier. D’ailleurs c’est très parlant et c’est une des raisons qui m’ont poussé à créer ce site. Lorsque l’on est stressé, on a tendance à appliquer une sorte de « mode par défaut », qui se compose de nos habitudes principales. D’où l’importance d’avoir un maximum de bonnes habitudes !

  4. Merci de ces conseils qui peuvent certes s’appliquer au travail mais qui, à mon avis pour certains, peuvent être appliqués à la vie de tous les jours. En ce qui me concerne j’applique depuis quelques mois l’idée que j’ai eu pour diminuer mon stress quand je m’apercevais en fin de journée que j’avais fait beaucoup de choses mais pas forcément les essentielles. Je me laissais déborder par les sollicitations extérieures et j’en oubliais mes urgences. Depuis je me fixe tous les jours en arrivant au bureau, voire la veille, la liste des deux ou trois dossiers (selon l’importance de la tâche) à traiter impérativement dans la journée. Une fois réalisées ces urgences, je reprends le cours de la journée. J’avoue que je me sens moins stressée car en partant le soir j’ai avancé sur mes dossiers prioritaires et je sens mon mental « déchargé ».

  5. Merci pour cet article. Vos conseils pour combattre le stress au travail sont pleins de bon sens, malheureusement on a souvent tendance à les oublier. J’apprécie particulièrement votre approche qui aborde à la fois le bien-être physique et mental. Les suggestions pratiques que vous proposez, telles que la pratique de la méditation et l’ajustement de sa posture corporelle, sont des outils précieux que je compte intégrer dans ma routine. Merci pour ce partage inspirant !

Laisser un commentaire

Je vous en remet un ?

Reçois mon livre
"L'organisation personnelle, c'est pas sorcier !" gratuitement !

Pour recevoir gratuitement mon livre au format PDF, il te suffit de laisser ta meilleure adresse email ici. Tu recevras le lien de téléchargement directement dans ta boîte mail.

*Tu recevras ma newsletter hebdomadaire pouvant contenir des offres commerciales. Tu peux te désabonner à tout moment.