Habitude Mieux Vivre
Créer des habitudes vertueuses pour une meilleure vie pro et perso 

« Osez Réussir ! Changez d’état d’esprit » : Chronique D’un Livre Qui Change Votre Vie

Vous n’en avez probablement pas conscience, mais votre état d’esprit défini votre vie. Un ensemble de croyances profondément enfuies en vous depuis votre plus jeune âge vous affecte. Elles affectent très largement vos désirs, et surtout la manière dont vous souhaitez obtenir ce que vous désirez.

Dans le livre « Osez réussir ! Changez d’état d’esprit » ou « Mindsets » dans son titre original, Carol S. Dweck argumente que l’attitude que l’on adopte par rapport à nos capacités et notre intelligence détermine notre vie, et la manière dont on navigue à travers celle-ci. Et ce, depuis le plus jeune âge.

« Le point de vue que vous adoptez sur vous-même affecte profondément la manière dont vous conduisez votre vie. Elle peut déterminer si vous devenez la personne que vous voulez être et si vous accomplissez les choses qui comptent pour vous. »

Carol S. Dweck — Osez Réussir !
Carol S. Dweck, auteure du livre "Osez Réussir !"
Carol S. Dweck, auteure du livre « Osez Réussir ! »

L’auteure

Carol S. Dweck est avant tout une scientifique. Professeur de psychologie à l’université de Standford, elle possède un doctorat en psychologie qu’elle a obtenu à l’université de Yale. Elle a reçu de nombreuses récompenses pour son travail, notamment dans la psychologie de développement.

L’autre défi : un livre pratique par mois en 2022

En plus du défi « #ChallengeMieuxVivre👊 » que je vous ai présenté la semaine dernière, je m’étais lancé un autre défi pour 2022 : lire un livre de développement personnel par mois en moyenne, 12 livres sur l’année ! Voici le premier de ma sélection.

Je ne sais pas si je présenterai un résumé-chronique pour chaque livre, mais je m’efforcerai de le faire dès que je le peux !

Mon avis sur « Osez réussir ! Changez d’état d’esprit »

Ce livre a une importance capitale pour quelqu’un qui est sur le chemin du développement personnel. Il a eu un impact énorme sur mon quotidien et surtout sur la manière dont je pose un regard sur mon passé, particulièrement sur mon parcours scolaire et professionnel.

Les enseignements que Carol S. Dweck nous apporte au travers de cet ouvrage permettent de poser d’excellentes bases lorsque l’on souhaite évoluer. Il permet de se débarrasser de croyances limitantes, et de nous faire évoluer sur tous les points de notre vie.

À lire de toute urgence, pour tout le monde.

« Bien que les gens puissent être différents de beaucoup de façons, par leurs talents et aptitudes initiales, leurs intérêts, ou leur tempérament, chacun peut changer et se développer par le travail et l’expérience.  »

Carol S. Dweck — Osez Réussir !
Carol S. Dweck - Osez réussir ! Changez d'état d'esprit

Ce que je pense qu’il faut retenir en quelques mots

 Il s’agit bien sûr d’une toute petite partie des enseignements que renferme ce livre, je ne rédige cette section que pour ceux qui ne pourraient pas lire la suite.

  • Vous possédez soit un état d’esprit fixe, soit un état d’esprit de développement
  • L’état d’esprit fixe limite votre potentiel, et introduit de nombreuses croyances limitantes :
    • Les défis vous effraient
    • Vous craignez par-dessus tout le jugement
    • Votre valeur est déterminée par vos performances, ou les notes qu’on vous donne
    • Vous pensez que vos capacités sont innées, et qu’elles ne peuvent pas (ou très peu) évoluer.
  • L’état d’esprit de développement vous permet de vous améliorer au quotidien :
    • Les défis sont pour vous une possibilité d’apprendre quelque chose
    • Votre valeur est déterminée par votre potentiel d’apprentissage
    • Vous cherchez constamment à vous challenger pour évoluer
    • Les échecs sont pour vous des opportunités d’apprentissage
  • La manière dont ces états d’esprit s’installent dans notre esprit est essentiellement due à notre entourage, particulièrement durant l’enfance :
    • Certains comportements tels que le harcèlement ou l’intimidation renforcent l’état d’esprit fixe…
    • … Mais en sont aussi la cause !
    • Le rôle des parents et des professeurs est donc prépondérant dans l’instigation des états d’esprit.
  • Il est possible de changer d’état d’esprit, même adulte
    • Commencez par accepter que vous ayez un état d’esprit fixe, et analysez ce qui déclenche ces pensées limitantes.
    • Créez un personnage qui est responsable de ces pensées, c’est un rappel que ce n’est pas la personne que vous souhaitez être.
    • Confrontez ce personnage par la discussion, à chaque fois qu’une pensée limitante passe par votre esprit

Encore une fois, j’insiste sur le fait qu’il s’agit d’un rapide résumé du livre. Lisez-le si vous souhaitez adopter un état d’esprit de développement, il ne faut pas foncer tête baissée lorsque l’on souhaite faire évoluer quelque chose d’aussi important dans notre esprit. Au minimum, pensez à lire le résumé qui suit.

Bibliothèque
Merci de lire cette première chronique !

Résumé du livre « Osez réussir ! Changez d’état d’esprit »

Carol S. Dweck commence par expliquer que votre état d’esprit (« mindset » en version originale) définit votre entière personnalité, et vous aide ou empêche d’atteindre votre plein potentiel. Il dicte comment vous interprétez succès, échecs, et les efforts, ainsi que votre approche de l’école, des sports, du travail, et même de vos relations sociales.

Les deux états d’esprit

De manière générale, vous héritez d’un état d’esprit de vos parents, enseignants, et des médias que vous consommez. Soit un état d’esprit « fixe », soit un état d’esprit de « développement ».

« Quand vous adoptez un état d’esprit, vous entrez dans un nouveau monde. Dans un monde – celui des traits fixes –, la réussite consiste à prouver que vous êtes intelligent(e) ou doué(e). À valider ce que vous êtes. Dans l’autre – le monde des qualités changeantes –, il est question de se déployer pour apprendre quelque chose de nouveau. De se développer.  »

Carol S. Dweck — Osez Réussir !

L’état d’esprit fixe

Dans l’état d’esprit fixe, vous considérez que vos traits personnels tels que votre intelligence ou votre personnalité sont innés et immuables.

La majorité d’entre nous a été enseignée dans cet état d’esprit depuis le plus jeune âge. Avec ce genre de phrases :

  • « T’inquiètes pas gamin, j’ai jamais été bon dans les maths non plus »
  • « Certaines personnes sont juste naturellement athlétiques, et vous ne pouvez pas lutter… »
  • « Elle est vraiment intelligente, c’est pour ça qu’elle a de bonnes notes »

Si vous avez un été d’esprit fixe, vous avez constamment l’impression de devoir faire vos preuves. Si vous considérez que les gens naissent avec un ensemble prédéterminé d’intelligence, ou d’habilités : il vous est primordial de prouver que vous êtes intelligent, ou fort, et vous vivez secrètement dans la peur d’être exposé au grand jour comme étant tout le contraire.

L’état d’esprit de développement

Dans l’état d’esprit de développement, les gens peuvent changer et s’améliorer. Vous considérez que vos habilités ne sont pas innées, mais seulement un point de départ.

Dans votre monde, vous évoluez, et devenez plus intelligent par le travail acharné, la persistance et les bonnes stratégies d’apprentissage.

Vous avez une passion pour l’apprentissage, et accueillez les échecs comme des opportunités d’apprendre. Vous recherchez les challenges pour vous pousser à évoluer.

Succès et échecs

Dans le monde de l’état d’esprit fixe, les succès existent pour prouver à vous-même et aux autres que vous êtes intelligent et talentueux. La moindre anicroche est considérée comme un échec absolu.

Une mauvaise note, ne pas réussir à obtenir un job ou une promotion, perdre une compétition… Tant de raisons de prouver que vous êtes nul.

Dès lors, ce type d’échec signifie pour vous que vous devez être stupide, ou avec trop peu de talent. Donc les échecs sont intolérables, et il y a de grandes chances que vous arrêtiez d’essayer.

Dans le monde de l’état d’esprit de développement à l’inverse, le succès c’est de vous pousser à aller plus loin, à apprendre, à évoluer. L’échec signifie ne pas saisir une opportunité d’apprentissage, ne pas chercher à faire ce qui est important pour vous, ne pas chercher à atteindre votre plein potentiel.

Revoir sa notion de succès

Beaucoup de gens ont une définition rigide du succès.

Dans l’imaginaire commun, une personne ne réussit sa vie que s’il est riche, célèbre ou respecté, ou s’il accomplit un objectif qu’il s’était fixé. Selon Dweck, cette définition découle de l’état d’esprit fixe.

Le succès signifie un bon résultat, peu importe les efforts déployés. Avec cette manière de définir les choses, la plupart d’entre nous se sentent comme un échec si nous ne sommes pas riches, ou que nos projets ne se déroulent pas de la manière dont on le souhaite.

Par contre, si le succès découle de nos idéaux personnels, nous sommes les seuls à pouvoir définir à quel point nous sommes accomplis, à quel point notre succès et étincelant.

Si le succès que vous dégagez ne convient pas à vos idéaux, alors vous devez revoir vos actions, ou vos idéaux pour déterminer ce qui ne fonctionne pas.

En d’autres mots, avez-vous l’impression d’être un échec si vous n’arrivez pas à faire face à vous idéaux, ou avez-vous l’impression qu’ils sont eux-mêmes défectueux ? Revoir ces idéaux et redéfinir le succès pourrait vous apporter la clé à votre bonheur, et à l’impression de suivre votre destinée.

« Dans un monde, l’effort est une mauvaise chose. Comme l’échec, il signifie que vous n’êtes pas intelligent(e) ou pas doué(e). Si vous l’étiez, vous n’auriez pas besoin d’effort. Dans l’autre monde, l’effort est ce qui vous rend intelligent(e) ou doué(e).  »

Carol S. Dweck — Osez Réussir !

Perfection VS Apprentissage

Pour l’état d’esprit fixe, la perfection est essentielle. Puisqu’ils ne croient pas en l’évolution, ils doivent prouver leurs talents naturels en réussissant tout immédiatement et parfaitement.

Par exemple, lorsque des chercheurs demandent à un étudiant à l’état d’esprit fixe ce qui le fait se sentir intelligent, il répond : « lorsque j’accomplis quelque chose rapidement sans erreur ».

Cela illustre également que pour eux, l’effort est quelque chose de négatif. Quelque chose de réservé à ceux qui n’ont pas de talent naturel.

Cependant, pour les étudiant à l’état d’esprit de développement, se sentir intelligent est défini par l’effort, ou l’apprentissage de quelque chose dont il n’était pas capable auparavant. L’effort est quelque chose de positif ! Ces étudiants se sentent accomplis lorsqu’ils voient une évolution, une amélioration plutôt que dans le fait de prouver leurs habilités.

L’effort dans l’état d’esprit fixe
L’effort est quelque chose de positif ! Challengez votre état d’esprit

Comment les états d’esprit affectent-ils les enfants

Dweck attire notre attention sur le fait que les enfants peuvent développer ces états d’esprit dès l’âge de 3 ans. À cet âge, ils écoutent et regardent les adultes autour d’eux et absorbent le modèle et les comportements de l’état d’esprit fixe, ou de développement.

L’état d’esprit fixe ralentit, ou peu même éteindre leurs désirs d’apprendre. Certains enfants commencent à rejeter toute forme de défi par la peur de l’échec, ou la peur qu’ils soient vus en train d’échouer. Par conséquent, ils deviennent des enfants qui ne désirent plus apprendre.

À l’inverse, les enfants exposés à l’état d’esprit de développement s’épanouissent dans le défi, et tentent de devenir plus intelligents, plus forts, plus rapides ou plus compétents par l’apprentissage. Ce qui leur offre des fondations solides pour une vie entière d’apprentissage.

Dweck attire également notre attention sur deux types de comportements qui peuvent générer un état d’esprit fixe chez les enfants.

« Pourquoi ne pas vanter leur capacité afin de communiquer qu’ils ont tout ce qu’il faut ? En fait, plus de 80 % des parents nous ont dit qu’il était nécessaire de vanter la capacité des enfants afin de stimuler leur confiance et leur réussite. Vous savez, tout cela fait sens. Mais nous avons ensuite commencé à nous inquiéter.

Nous avons pensé à la façon dont les gens avec l’état d’esprit fixe se focalisent déjà trop sur leur capacité : « Est-elle suffisamment élevée ? » « Cela semblera-t-il bien ? » Le fait de vanter la capacité des personnes ne les focaliserait-il pas encore davantage sur elles-mêmes ?

Cela ne leur indiquerait-il pas que c’est ce que nous évaluons et, pire encore, que nous pouvons lire leur capacité profonde et fondamentale sur base de leur performance ? N’est-ce pas là leur enseigner l’état d’esprit fixe ?»

Carol S. Dweck — Osez Réussir !

Félicitations

Les parents et les professeurs tentent généralement de construire la confiance en soi des enfants en les félicitant pour leurs performances.

Bien que la volonté initiale soit positive, elle leur renvoie un double message :

  • Les adultes donnent de la valeur aux capacités
  • Et ils déterminent la capacité des enfants par les performances de ces derniers.

Cela renforce l’état d’esprit fixe. Dweck propose donc une alternative renforçant un état d’esprit de développement.

Félicitez les enfants pour ce qu’ils accomplissent par :

  • De bonnes stratégies d’étude
  • La pratique répétée
  • Les efforts
  • La persévérance

Montrez de l’intérêt à la manière dont ils obtiennent leurs résultats, ou s’améliorent, plutôt que de se contenter du résultat ou de la performance elle-même.

Par exemple, avec des commentaires tels que :

  • « C’était bien meilleur que la dernière fois ! Ton entraînement à l’air d’être efficace ! »
  • « C’est bien de te voir essayer différentes méthodes pour te souvenir de tout ça ! »

Le meilleur moyen pour les parents d’aider leurs enfants à construire une bonne confiance en eux est de leur apprendre à accueillir les défis avec plaisir, à apprendre de leurs erreurs, et de continuer d’essayer régulièrement de nouvelles stratégies d’apprentissage.

Harcèlement et intimidation

« Dès l’école primaire, certains enfants sont pris pour cibles. Ils sont ridiculisés, martyrisés, et passés à tabac, sans avoir fait quoi que ce soit de mal. Cela peut être pour leur personnalité plus timide, leur apparence, leurs origines, ou leur intelligence (parfois ils ne sont pas assez intelligents ; parfois, ils le sont trop). Cela peut arriver quotidiennement, faire de leur vie un cauchemar et augurer des années de dépression et de fureur.»

Carol S. Dweck — Osez Réussir !

Selon Dweck, toute forme d’intimidation peut déboucher sur le développement d’un état d’esprit fixe.

Les victimes se pensent inférieures d’au moins une manière, et donc pensent mériter de harcèlement qu’elles subissent. C’est d’autant plus vrai si personne ne les soutient.

Elle ajoute que les victimes avec des états d’esprit sont beaucoup plus susceptibles d’avoir des fantasmes de revanche, au minimum de vouloir se retourner contre leur agresseur, et de prouver leur propre dominance, ou alors parce qu’elles considèrent que leurs harceleurs méritent d’être punis.

Les victimes ayant un état d’esprit de développement malgré le harcèlement, auront plutôt une volonté de comprendre, d’aider et au final de changer leur agresseur.

De plus, Dweck ajoute que le harcèlement n’est pas seulement une cause, mais aussi une conséquence de l’état d’esprit fixe !

Le harceleur juge que la personne harcelée a moins de valeur, et il pense prouver sa propre supériorité en rabaissant les autres.

L’état d’esprit fixe justifie la position de victime pour une personne harcelée
L’état d’esprit fixe justifie la position de victime pour une personne harcelée

Comment les états d’esprit affectent-ils votre vie ?

Dweck explique que votre état d’esprit compose la base de vos pensées, actions et expériences. Il impacte donc tous les aspects de votre vie.

Les états d’esprit dans le sport

L’état d’esprit fixe pense souvent que dans le sport, tout est une question de talent. Une personne qui a « un talent naturel » doit performer mieux que ceux qui ne possèdent pas ce talent initial.

Bien sûr, le talent pur existe. Mais c’est une véritable malédiction pour l’état d’esprit fixe. Ils refusent de se pousser, soit parce qu’ils se croient supérieurs, soit parce qu’ils sont terrifiés par l’échec.

Dès lors, les états d’esprit fixes sont également plus individualistes, puisqu’ils sont plus préoccupés par leur propre performance que par celle de l’équipe.

Par contraste, les athlètes avec un état d’esprit de développement trouvent la défaite motivante plutôt que décourageante ou frustrante.

Ils définissent le succès par l’apprentissage, l’amélioration et le fait de faire de leur mieux plutôt que par la performance pure. Ils comprennent également l’importance du travail d’équipe, et ne prennent pas de haut les gens qui ont moins de talent qu’eux, puisqu’ils croient en leurs évolutions, et à celle du groupe.

Les états d’esprit dans le business

Dweck pense que le mindset d’un dirigeant d’une entreprise est un facteur clé sur le succès ou l’échec de cette dernière.

Les leaders à l’état d’esprit fixe ont une tendance à penser qu’ils sont des génies, qui n’ont pas besoin d’équipe exécutive, mais seulement de subalternes capables d’implémenter leurs brillantes idées.

Ils s’inquiètent de paraître supérieurs et améliorer leur propre réputation, plutôt que de servir les intérêts de l’entreprise. L’auteure explique que leurs ego les conduisent à minimiser l’action de leur employer, et ignorer ou nier leurs propres erreurs, ce qui peut mener leur entreprise droit dans le mur.

Par contraste, les entreprises dirigées par l’état d’esprit fixe ont une atmosphère orientée vers l’évolution, avec un leader positif et énergique. Ils croient en la capacité de chacun à apprendre et à se développer.

Plutôt que d’utiliser leur entreprise comme un faire-valoir personnel, les leaders à l’état d’esprit de développement se concentrent sur l’amélioration de leur entreprise et de leurs employés. La majorité des entreprises leaders du marché opèrent avec un était d’esprit de développement.

Les états d’esprit dans les relations

«Comme pour l’accomplissement personnel, cette croyance – que la réussite ne devrait jamais nécessiter d’effort – prive les gens de la seule chose dont ils ont besoin pour rendre leur relation harmonieuse. C’est probablement la raison pour laquelle tant de relations s’étiolent – parce que les gens croient qu’être amoureux signifie ne jamais devoir faire quoi que ce soit d’exigeant. »

Carol S. Dweck — Osez Réussir !

Dweck pense qu’avoir un état d’esprit fixe peut aboutir sur des problèmes relationnels. Si vous pensez que vos propres traits sont immuables, il en va de même pour votre partenaire.

Résultat : vous envisagez votre relation comme impossible à changer. Soit vous êtes « destinés à vivre ensemble heureux et à jamais », soit vous êtes voués à l’échec et à une vie de misère, ou à une éventuelle séparation.

Les personnes avec un état d’esprit fixe ont des croyances contre-productives par rapport aux relations. Par exemple, pour eux des partenaires doivent absolument être synchrones et peuvent lire dans l’esprit l’un de l’autre. Ils doivent avoir le même avis sur tout, et leurs problèmes de relations découlent de caractéristiques inchangeables, ou de mésententes insolvables.

Au contraire, pour l’état d’esprit de développement, vous pouvez avoir des problèmes et malgré tout une excellente relation avec quelqu’un d’autre.

Les défauts et les désaccords peuvent être travaillés en communiquant. Accomplir le travail nécessaire à dépasser ces problèmes avec votre partenaire est en fait une occasion de se rapprocher.

Cultiver un état d’esprit de développement - Osez réussir - Habitude Mieux Vivre
Adopter un état d’esprit de développement est un long voyage

Comment cultiver un état d’esprit de développement : Osez réussir !

Réussir à adopter un état d’esprit de développement est un voyage, vous ne l’atteindrez pas en appuyant sur un interrupteur. Dès lors, Dweck suggère de suivre les étapes suivantes pour développer un état d’esprit de développement.

«Qui plus est, ce n’est pas comme si l’état d’esprit fixe voulait s’effacer de façon élégante. Si l’état d’esprit fixe a contrôlé votre monologue intérieur, il peut vous dire des choses assez terribles quand il voit ces compteurs à zéro : « Tu n’es rien. » Il peut vous amener à vouloir vous dépêcher de décrocher quelques hauts scores. L’état d’esprit fixe a été votre refuge face à ce sentiment précis et il vous propose de le redevenir. Ne l’acceptez pas.»

Carol S. Dweck — Osez Réussir !
  1. Acceptez que vous ayez un état d’esprit fixe : même lorsque vous êtes sur le chemin du développement, des pensées de l’esprit fixe persisteront. D’ailleurs, tout le monde possède en fait un mélange de pensées fixes et de développement. Il est possible d’accepter cette réalité, sans accepter les effets négatifs causés par un état d’esprit fixe. Adopter un changement aussi majeur requiert de reconnaître que quelque chose a une influence révélée, immédiate et sérieuse sur votre vie. Vous ne parviendrez à changer d’état d’esprit que si vous êtes convaincus que c’est absolument nécessaire.
  2. Créez-vous un personnage à l’état d’esprit fixe, et identifiez ses déclencheurs : demandez-vous ce qui déclenche vos pensées d’état d’esprit fixe, par exemple : est-ce que vous glissez vers un état d’esprit fixe lorsque vous rencontrez une difficulté ou un contretemps dans un projet ? Après avoir identifié ces déclencheurs, donnez un nom à ce personnage qui pense avec un état d’esprit fixe, et pensez à ces déclencheurs comme « les siens ». De cette manière, vous vous rappelez que ce n’est pas la personne que vous souhaitez être.
  3. Confrontez votre état d’esprit fixe : quand votre état d’esprit fixe se matérialise, ayez une conversation avec. Par exemple, si vous cherchez à développer une nouvelle compétence, et que ça se passe mal, votre état d’esprit fixe pourrait vous dire que vous n’êtes pas assez bon, et que vous devriez abandonner plutôt que d’insister. Vous devez vous rappeler que les erreurs et les échecs sont des opportunités d’apprendre et de se développer, que vous êtes sur le bon chemin.

En conclusion : changez d’état d’esprit !

«Mais vous devez m’aider à vous aider. Si vous ne donnez rien, ne vous attendez à rien. La réussite ne vient pas à vous, c’est vous qui devez aller à elle.»

Carol S. Dweck — Osez Réussir !

Foncez acheter « Osez réussir ! » et lisez-le. C’est un excellent point de départ pour toute personne qui souhaite mieux vivre au quotidien, particulièrement si vous avez des challenges par rapport à votre moral.

Si ce genre d’article vous plait, n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter pour recevoir plus d’information sur ce que je lis, et ce que je pense qui pourrait vous plaire !

Table des matières

7 réponses

  1. Bonsoir
    Merci pour cet article complet. J’ai découvert ce livre que je ne connaissais pas.
    Grâce à toi, je vais travailler encore plus sur mon état d’esprit

  2. Bonjour,
    Le concept d’état d’esprit fixe et en développement est très intéressant. A plusieurs reprises, lorsque je ne m’avais pas le moral, je m’enfermais dans un état d’esprit fixe et je me posais beaucoup de questions sur qui je suis, ce que je veux faire dans le vie etc…
    Mais quand tout va bien, je reprends le contrôle et je suis davantage dans un état d’esprit en développement.
    Je note ce livre dans ma liste !

    1. C’est effectivement un de risques, et il semblerait que ce soit un comportement très répandu ! Le débat contemporain sur la santé mentale permet de redécouvrir sous un autre jour nos problèmes du quotidien !

Laisser un commentaire

Je vous en remet un ?

Rejoindre ma Newsletter

Découvrez mes méthodes de travail, mes sources et mes inspirations dans un condensé de mes découvertes de la semaine.

%d blogueurs aiment cette page :