Habitude Mieux Vivre
Des systèmes efficaces pour améliorer votre vie quotidienne

Comment retenir ce qu’on lit ?

Cela fait quelques années que je souhaite lire plus de livres pratiques… Je me suis toujours dit « un jour, je lirai ce livre », et cette année j’ai vaincu la résistance et je suis passé à l’action.

Je me suis promis de lire un livre de développement personnel par mois en moyenne, c’est-à-dire 12 livres sur l’année. Mais ce n’est pas tout. Je me suis également promis de proposer un résumé, et une rapide critique ou chronique de chacun de ces livres à mes lecteurs. Vous pouvez les retrouver ici.

Pour ça, j’ai dû avoir une approche de la lecture légèrement différente, j’ai dû prendre le temps de me demander : comment se rappeler de ce qu’on lit ?

Le plus important à mes yeux, c’est de construire un système qui va vous permettre de retenir ce que vous lisez. Voici le mien.

Se rappeler de ce qu’on lit sur Kindle !

J’en ai déjà parlé dans un article précédent où je te présente la meilleure Kindle à acheter en ce moment, le fait de lire sur Kindle permet d’automatiquement se créer une bibliothèque bien remplie, disponible partout dans votre poche.

Évidemment, cela réduit fortement toute friction à la lecture. Mais cela permet surtout de pouvoir exporter ses « Highlights » ou passages surlignés pour les récupérer au format TXT, HTML, XML ou JSON.

Si ces termes barbares ne vous disent rien, pas d’inquiétude. J’ai une solution extrêmement efficace et puissante pour vous, malgré son extrême simplicité d’utilisation.

La répétition espacée pour retenir ce qu’on lit grâce à Readwise

Readwise est un service utilisable à partir de 4,49 $ par mois, mais je vais vous parler de fonctions qui ne sont disponibles qu’avec l’abonnement à 7,99 $ par mois. Converti en montant annuel, j’ai payé 89,13 € à un moment où le taux de conversion était particulièrement peu avantageux pour l’euro !

La première chose que vous découvrirez avec Readwise, c’est l’aisance avec laquelle vous pourrez vous connecter à de nombreux pourvoyeurs de contenus, aussi variés qu’intéressants !

Dans ceux que j’utilise le plus :

Il devient extrêmement facile de récupérer et centraliser du contenu depuis les lieux où vous en consommer le plus. De plus, la force de Readwise est de vous proposer un « review quotidien » contenant plusieurs cartes avec un passage que vous avez surligné ou enregistré sur une de vos plateformes synchronisées.

Il est possible de paramétrer la fréquence à laquelle les cartes sont présentées sur Readwise

La force de la répétition espacée pour retenir ce qu’on lit

Ce processus nommé « répétition espacée » va vous permettre peu à peu de faire rentrer une information dans votre mémoire à long terme. Vous pourrez choisir de garder ou supprimer les cartes à chaque fois qu’elles vous seront présentées, afin d’éviter de garder des cartes déjà intégrées.

Au choix, vous pourrez recevoir ce « Daily Review » dans un email, ou sur l’app Readwise, ce que je préfère, car j’ai également la possibilité d’avoir un widget sur mon Home Screen avec des passages enregistrés. Ce qui renforce le phénomène de répétition espacée de manière totalement transparente dans ma journée.

Il vous est également possible de rajouter des « tags » personnalisés, ce qui est extrêmement utile lorsque vous rédigez des articles. Il vous suffit de vous rendre dans le listing des « tags » appropriés pour récupérer des informations que vous avez déjà lues, ou des citations pour illustrer vos articles.

Retenir ce qu’on lit dans Notion

La raison principale pour laquelle j’ai choisir la version complète de Readwise, c’est principalement pour ses possibilités d’exports. Toutes les informations concentrées dans Readwise peuvent être exportées automatiquement vers divers services tels qu’Evernote ou Notion.

Ceux qui l’utilisent au quotidien n’ont pas besoin de savoir à quel point ce service aussi puissant que complexe peut-être intéressant. Notion est réellement le cœur de ma vie numérique, mais pas uniquement. Au fur et à mesure, il est véritablement devenu un second cerveau qui m’a permis de surmonter pas mal de problèmes, notamment liés à mes troubles de l’attention.

Je reviendrai en détail sur mon utilisation de Notion dans un prochain article, mais je vais cependant vous présenter ma manière de l’utiliser dans ce cas précis.

Affichage base de donnée Notion annotation de lecture pour permettre de retenir ce qu’on lit
Plusieurs vues et affichages sont possibles

Mon second cerveau dans Notion

Mes notes sont synchronisées dans une base de données « Highlights & annotations », que j’utilise en lecture seule tant que je n’ai pas terminé (ou plus rarement, abandonné) la lecture de l’élément. Je préfère ne pas trop agir dans cette base de données, car j’ai déjà eu des problèmes de synchronisation à cause de ça par le passé.

Donc, je préfère le copier dans une autre base de données « Media Vault », où j’enregistre tous les contenus que je juge enrichissants, avec un lien direct vers le contenu et la prise de note que j’aurai effectuée. On peut y retrouver des livres, des articles, des vidéos, des podcasts audios, et même des Threads twitter !

De cette manière, je m’assure de pouvoir les retrouver et aussi les consulter, même s’ils disparaissent d’internet.

Si des templates Notion vous permettant d’organiser tout ça, ou un tuto complet pour connecter Readwise à Notion vous intéressent… Inscrivez-vous à ma Newsletter ! Je reviendrai très vite vers vous à ce sujet…

Retenir ce qu’on lit même en audio grâce à Shortform (en anglais)

Enfin, pour pouvoir revenir facilement sur des lectures plus anciennes, je me sers du service Shortform. Dispo sur le web et en app iOS & Android, vous pourrez y retrouver des résumés (en anglais) de nombreux livres pratiques, et on y retrouve tous les plus populaires.

Je trouve le service extrêmement utile si vous consommez les livres au format audios, sur Audible par exemple. Il est forcément difficile de prendre des notes lorsque l’on est en train de faire du sport, ou lorsque l’on conduit. C’est pourtant les deux scénarios où je trouve l’utilisation d’Audible la plus intéressante.

Mais si vous avez déjà consommé le livre entier au format audio, le résumé complet du livre en une page, ou un résumé plus détaillé de chaque chapitre peut vous permettre de retirer le cœur de la valeur du livre.

De plus, Shortform peut également être connecté à Readwise et permet donc d’enregistrer les passages que vous surlignerez dans votre « second cerveau » sur Notion… Ou tout simplement dans votre vrai cerveau, plus précisément dans votre mémoire à long terme grâce au « Daily Review » de Readwise.

Mon système n’est pas parfait

Je voudrais en guide de conclusion qui attire votre attention sur le fait qu’il s’agit de mon système. Je le trouve très efficace, et il est possible qu’il vous convienne. Mais il est important que vous adaptiez ce modèle à votre utilisation !

N’hésitez pas à expérimenter en modifiant certains éléments, en utilisant d’autres services tels qu’Evernote au lieu de Notion, ou Instapaper et Pocket à la place de Feedly. Après tout, ces services ont tous leurs avantages et leurs inconvénients. N’hésitez pas à partager votre système en commentaire !

Table des matières

6 réponses

  1. Merci beaucoup Denis pour ce super article, pratiquant de la mémorisation je suis en total accord avec les répétition espacés mais est ce qu’il possible de choisir l’espace entre les répétitions sur Readwise afin de respecter notre courbe de l’oubli personnel ?
    Tu seras peut-être heureux de savoir que j’ai fait l’acquisition de ma kinddle grâce à ton article 😀

Laisser un commentaire

Je vous en remet un ?

Rejoindre ma Newsletter

Découvrez mes méthodes de travail, mes sources et mes inspirations dans un condensé de mes découvertes de la semaine.

%d blogueurs aiment cette page :